Immo suisse

Immobilier : Investir dans les SCPI et connaître les risques

L’investissement en pierre papier consiste à réaliser de petits placements financiers dans de biens immobiliers. Il est à rappeler que l’investissement dans la pierre peut se faire de deux manières, soi par l’acquisition d’un bien immobilier qui par la suite, sera exploité en tant que résidence principale ou en le mettant en vente. La deuxième méthode consiste à l’acquisition de parts d’une SCPI. Dans cette optique, l’investissement scpi peut représenter une solution permettant d’accéder à une diversification de son patrimoine.

Définition de ce qu’est une SCPI

La SCPI ou société civile de placements immobiliers est une solution d’épargne qui assure la gestion de fonds d’investissement dans le secteur immobilier locatif. En souscrivant une part d’une SCPI donnée, un investisseur devient le propriétaire du titre acquis, mais non du bien immobilier en question. C’est ce qu’on entend par détention indirecte. Il existe deux types de SCPI. La SCPI d’habitation vise à rechercher une plus-value en faisant appel au dispositif de défiscalisation Scellier. Quant à la SCPI dite commerciale, elle vise à produire des revenus locatifs d’une valeur élevée. Ces SCPI sont placées sous le contrôle de l’autorité des marchés financiers et des commissaires aux comptes. L’existence de ces organes de contrôle assure aux investisseurs une meilleure gestion de leurs avoirs financiers.

L’acquisition de parts d’une SCPI

L’investisseur qui veut réaliser des placements dans la pierre suivant la technique pierre papier, doit acquérir des parts d’une SCPI à capital fixe ou variable. Si le capital est variable, l’investisseur peut acquérir des parts à n’importe quel moment tant que le capital plafond ne soit pas encore atteint. Pour les SCPI à capital fixe, l’acquisition de parts ne peu se faire que lors de la mise sur pied de la dite SCPI et lors de l’émission de nouvelles parts. Cette émission ne peut se faire que lors des moments d’augmentation du capital selon les dispositions prises dans les statuts. Toutefois, de nouvelles pars ne seront émises que si et seulement si au moins les trois quarts des anciennes parts ont été acquises par des investisseurs.

Les publications similaires de "Immobilier"

  1. 14 Mars 2018Votre bien sur Vevey avec Cardis384 v.
  2. 3 Juin 2017S'installer en Suisse711 v.
  3. 25 Sept. 2016Les appartements seniors à Genève1926 v.
  4. 20 Sept. 2016Un bon parfum immobilier1016 v.
  5. 23 Août 2016Quelles sont les tendances du marché immobilier suisse en 2015 ?935 v.
  6. 14 Mars 2016Quelques bonnes raisons d'investir dans des résidences de service1035 v.
  7. 21 Fév. 2016L’usufruit et la nue-propriété d’un bien immobilier, qu’est-ce que c’est ?4759 v.